«

»

mar 06 2012

Prépa MDP 2012 séance 16 : Semi marathon de Paris

Samedi :

Comme toujours une petite nuit, travail, petite sieste, TGV et direction le château de vincennes pour récupérer le dossard. Une vraie course avant l’heure…

Dimanche :

Réveillé tranquillement à 7h, je reste encore un peu au lit histoire de ne pas me stresser, de toute façon j’ai le temps, mode cool ce matin, vers 7h30 je me lève et je prend une bonne douche pour bien me réveiller, café et gatosport. J’enfile ma tenue comme ça pas besoin de passer ni à la consigne, ni au vestiaire !

Au départ cette sortie devait être une sortie de 2 h, donc étant donné que j’avais fais 1h29 l’an dernier je ne vise pas mieux vu mon état de forme, donc aujourd’hui ça sera 30 mn d’échauffement bien tranquille… Ce qui est bien le cas, ce n’est pas dans mes habitude de courir à une allure de 5’24/km, mais ça fait du bien de profiter du bois de vincennes, après ça risque d’aller un peu plus vite.

Le rendez vous donné par la runnosphère ne m’arrange guère, arrivé après 9h et vu que je voulais absolument courir ces 30 mn avant le départ, je zapp donc le rendez vous et je me met à courir par ci par là avant de rentrer dans le sas et attendre tranquillement que ça démarre.

Comme toujours dans le sas, je prend attention de ne pas être placé trop en avant, de peur d’être emporté par les malades qui se placent toujours directement devant, afin de partir comme des fusées, je préfère les laisser courir comme des tarés, pour ma part je part tranquille comme toujours….

Le coup de feu est donné pour les élites, et je ne me rend pas bien compte mais nous partons assez rapidement, 1 minute ça peut passer très vite. Bref le départ, je passe sous la ligne de départ et comme à mon habitude, je me concentre et je rentre dans mon monde, et je dépasse petit à petit sans faire attention à qui m’entoure. Mais voilà que déjà arrive le 1er kilomètre, je jette un coup d’oeil à ma montre qui m’indique moins de 4′ au kilomètre, aie mais que se passe-t-il, je continue et je profite de cette forme retrouvée. Les kilomètres s’enchaînent entre 3’50 et un peu plus de 4′ au km, je suis surpris et stupéfait, moi qui avait arrêté la course à pied durant 3 mois et qui me suis remis sérieusement à courir voilà à peine 4 semaines, comment ce fait-il que j’arrive à tenir un tel rythme ? La gagne peut-être l’envie de me dépasser et la promesse que je me suis faite : que papa pourra pour toujours être fier de moi. Bref je suis sur un nuage, mais je m’inquiète quand même car la grippe à sans doute laissé des traces, on ne peut pas retrouver ses forces à 100 % en 3 jours malgré l’absorption de malto ou de kilo de féculents.

Les kilomètres défilent quand d’un coup j’entend à mes côtés une personne qui respire assez fort et je me rappelle un article de philippe alias Jahom, qui parlait de la respiration de salvio alias Je cours Paris, quel ne fût ma surprise en constatant un tee-shirt manche longue rouge et un tee-shirt manche courte bleu marqué d’un grand R de la runnosphère, ce sont bien eux ! Je ne peux m’empêcher de leur dire : Ah oui, c’est ça la respiration de salvio ;) Nous courons quelques instants ensemble, mais philippe et moi perdons salvio, que je retrouverais bientôt. En effet nous allons courir quelques minutes ensemble philippe et moi, il m’aura même lancé un « Allez » car je pense qu’il a dû se rendre compte que vers le 16e km, j’ai commencé à lâcher l’allure… La respiration était bonne, pas de poing de côté, mais mes jambes m’ont lâché et j’ai été obligé de ralentir le rythme, autant j’étais porté au départ que maintenant mes pas étaient lourds et je tombe rapidement j’ai beaucoup de mal à continuer mais je ne peux pas abandonner si prêt du but. Tampis, je puise dans le mental comme j’ai toujours su le faire et je me bats, quand tout d’un coup je retrouve salvio et courir ces derniers km en sa compagnie nous ont sans doute aidé tout les 2, car c’est bien la première fois que j’ai eu besoin d’un soutien, pour une fois ma fatigue était en train de prendre le dessus sur ma force morale. Au passage du 20e km une femme du public crie : Allez, il reste 1 km profitez en, c’est en descente » et je ne manque pas son conseil, j’en profite pour puiser au fond de moi, un dernier élan et je me lance à l’assaut de la ligne d’arrivé que je n’imaginais plus voir.

Au final une sortie de 1h55, on va dire contrat rempli sortie longue de 2h en y ayant glissé un semi marathon d’1h25 et 38 secondes au résultat réel.

Maintenant un peu de repos mérité et profitons encore un peu de Paris.

Lundi : 

Je me rend compte que je manque d’entrainement, mes jambes me font mal, mollet et cuisses en particulier. Sans compter 2 petites ampoules, d’ailleurs je ne sais pas pourquoi, je cours mes courses avec ces chaussures, semi de paris l’an dernier j’ai eu des ampoules, semi de strasbourg non, 20 km de Paris non plus, alors pourquoi maintenant de nouveau ??? Ai-je une foulée plus blessante en étant fatigué, le manque d’entrainement, je ne sais pas. Pourtant je portais bien une paire de chaussette adaptée au running, à ma prochaine paire je testerai une demi pointure de plus.

Rendez vous dans 6 semaines pour le résultat du marathon de Paris.

Les autres membres de la runnosphère :

Jahom

Rasmette

Florent

Greg

Je cours Paris

Jean-Pierre

Grego

Noostromo

 

 

 

 

12 comments

3 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Monsieur Strongman

    bravo, c’est vraiment une très belle performance!!! Et oui, je pense que tu peux arrondir à 2H sans avoir honte!

  2. Maya972

    Superbe chrono pour quelqu’un (presque) sans entrainement !!
    Tu as réussi à suivre les flèches Jahom et Salvio !! Chapeau !!

  3. Philippe

    Peut être que j’aurais dû te crier dessus un peu plus fort pour que tu me suives plus longtemps :)
    En tout cas bravo, tu m’as bluffé ! Bonne suite de prépa marathon !

  4. Nicolas (Johnny Boys)

    W O W !!! Félicitations!

  5. vinvin20

    Barvo ! Contrat rempli!
    L’effet Mathes à bien fonction et tu en a surpris plus d’un ;)
    Tout c’est déroulé comme prévu.
    Il faudra quand même que tu nous explique un jour comment tu fais pour courir à une telle allure avec si peu d’entrainement…

  6. Léna

    Génial d’avoir retrouvé Salvio et Philippe au milieu de 25 000 autres coureurs ! :)
    Avec 6 semaines d’entrainement en plus tu va tout péter au MDP !
    BRAVO en tous cas SUPER CHRONO

  7. Mathes

    @Monsieur Strongman: oui avec l’effort je peux même dire que j’ai fais plus de 2h, vivement la prochaine sortie longue de 2h15

    @Maya972: les suivre mais y a une flèche qui était très en forme

    @Philippe: Tu n’es pas le seul à être bluffé, je dois l’être encore plus

    @Nicolas (Johnny Boys): Merci

    @vinvin20: Comme je le dis je me suis surpris le premier, et c’est ce qui me plaît le plus

    @Léna: Merci et j’espère que le MDP se passera sans coup de mou, parce que tenir 5km comme ça pas facile, si je devais tenir 26 km je crois que mon mental ne suffirait pas

  8. Luc

    Bravo. Très fort comme chrono et je me dois de me contenter que de rêver d’un tel temps.

  9. Greg Runner

    Hey bien, quelle aventure, comme toujours! Bravo pour cette belle perf malgré le manque d’entrainement. Et c’est aussi une belle preuve de l’esprit d’équipe de la Runnosphère que tu as vécue.
    Encore bravo pour ta course!

  10. Mathes

    @Luc: merci luc

    @Greg Runner: Merci, et ce résultat m’a encore donné plus la niak pour le marathon

  11. Rohnny

    Bravo pour ce super chrono, tu vois que tu n’as pas perdu grands choses. Bonnes continuations.

  12. dd2012

    Je rejoins mes petits camarades, superbe chrono pour quelqu’un sans entrainement !
    Tu as de belle prédispositions à la CàP ;-) J’espère que la reprise du sport te fait du bien et que ton moral remonte !

  1. Semi marathon de Paris 2012 une sacré défi » Je Cours Paris

    [...] en moins de 40′. Philippe et moi nous somme rejoint avant la ligne du 10eme kilometre par Mathes et c’est à cette moment que je m’apercoive que Greg s’est detache du groupe [...]

N'hésitez pas à me laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :